x
Calculateur de besoins en assurance Soumission rapide

Soutenir le mois de la jonquille et planifier l’avenir

By avril 9, 2020 Conseillers, Patriculiers
daffodil month

Bon nombre d’entre nous subiront les effets du cancer. Un proche ou nous-mêmes pourrions recevoir un diagnostic.

Nous en entendons souvent parler et les statistiques sont inquiétantes : un Canadien sur deux développera un cancer au cours de sa vie et un Canadien sur quatre en mourra1. Le cancer est la principale cause de décès au Canada1.

Pourtant, il est important de mentionner que les taux de survie à tous les cancers se sont améliorés; aujourd’hui, 60 % des Canadiens survivent à leur diagnostic de cancer, comparativement à un taux de survie d’environ 25 % dans les années 19402. Tous les cancers ne sont pas égaux, et tous les cancers n’offrent pas les mêmes perspectives aux patients. Le taux de survie aux cancers du testicule et de la glande thyroïde est supérieur à 90 %3, tandis que le taux de survie au cancer du pancréas, troisième cause de décès par cancer au Canada, n’est que de 8 %4

Mois de la jonquille au Canada – portez votre épinglette avec fierté

Pour mettre davantage en lumière cette maladie, la Société canadienne du cancer (SCC) lance sa campagne de la jonquille en avril. Les jonquilles étant l’une des premières fleurs à fleurir au printemps, elles représentent la renaissance et de nouveaux débuts. Depuis les années 1950, les jonquilles sont un symbole d’espoir pour un avenir sans cancer.

Lorsque vous faites un don à la SCC pendant le mois de la jonquille, vous financez des recherches novatrices sur le cancer et des programmes de soutien révolutionnaires. Découvrez toute l’histoire du mois de la jonquille ici.

Portez avec fierté votre épinglette jonquille tout au long du mois d’avril. Ce mois vise à sensibiliser les gens à la maladie, à augmenter le financement et à vous donner l’occasion de planifier votre avenir. Apprenez-en davantage sur la maladie et envisagez les options qui vous sont offertes en matière d’assurance vie pour protéger financièrement votre famille si le cancer devait avoir une incidence sur votre vie.

Qu’est-ce qui peut causer le cancer?

La meilleure façon de réduire votre risque de cancer est d’en apprendre davantage sur les causes. Les facteurs de risque de cancer les plus courants sont les suivants :

  • Tabac
  • Exposition au soleil
  • Exposition aux rayonnements
  • Produits chimiques
  • Certains virus et certaines bactéries
  • Antécédents familiaux de cancer
  • Alcool
  • Mauvaise alimentation
  • Manque d’activité physique
  • Obésité

Comment prévenir le cancer

Certains facteurs de risque de cancer, comme les antécédents familiaux et le vieillissement, rendent la prévention du cancer plus difficile, car ils sont indépendants de notre volonté. Cependant, vous pouvez apporter de simples changements à votre mode de vie pour contrer bon nombre des autres facteurs de risque.

Vous pouvez être proactif en adoptant une alimentation plus saine qui comprend beaucoup de fruits et de légumes frais et en pratiquant l’activité physique quotidienne recommandée. Comme l’obésité vous expose au risque de cancer, il est important de maintenir un poids santé en fonction de votre ossature et de votre taille.

Éviter l’alcool et le tabac sont d’autres moyens efficaces de réduire le risque de cancer. Au Canada, on estime que le tabagisme cause 30 % de tous les décès par cancer. 5

Le plus tôt sera le mieux – diagnostic/détection

La meilleure façon de guérir la maladie est de la détecter et de la diagnostiquer rapidement. Lorsque le cancer est découvert à un stade précoce, les médecins peuvent établir un plan et fournir un traitement rapidement.

Bien connaître votre corps et ce qui est normal est essentiel pour déterminer si quelque chose « vous semble anormal ». Ne faites pas abstraction de ce sentiment, signalez-le immédiatement à votre médecin. Des examens réguliers avec votre médecin peuvent vous aider à surveiller votre état de santé votre vie durant.

Les dépistages sont essentiels pour détecter certains types de cancers à un stade précoce. Dans le cas d’un cancer du sein, les femmes devraient subir une mammographie dès l’âge de 40 ans. Il est également important de prendre l’habitude de faire des autoexamens à la maison.

Le cancer colorectal est un autre type de cancer pour lequel un dépistage précoce serait bénéfique. Il est recommandé que les gens commencent à se faire dépister pour le cancer colorectal à 50 ans.

Toutefois, si vous avez des antécédents familiaux solides pour l’un ou l’autre de ces types de cancer, votre médecin pourrait vous recommander de vous soumettre à des dépistages plus fréquents ou à différents types de tests, comme des dépistages génétiques.

Si un diagnostic est posé, comment le cancer peut-il être traité?

Si vous avez déjà reçu un diagnostic, il existe diverses options de traitement selon le type de cancer et le stade de la maladie :

Intervention chirurgicale – lorsque le cancer est découvert assez tôt et qu’il est isolé à un endroit du corps, il peut être éliminé chirurgicalement.

La radiothérapie – tue les cellules cancéreuses en endommageant leur ADN, ce qui les empêche de se reproduire, ou en créant des particules chargées appelées radicaux libres qui endommagent aussi leur ADN. Ce traitement hautement ciblé ne s’attaque qu’aux cellules cancéreuses, et non aux cellules saines.

La chimiothérapie – utilise des médicaments pour tuer toutes les cellules cancéreuses du corps. L’aspect négatif est que la chimiothérapie tuera aussi les cellules saines au cours du processus, ce qui explique pourquoi les patients se sentent souvent malades et faibles lorsqu’ils reçoivent ce traitement.

En soutenant la SCC, vous financez la recherche sur les technologies de traitement avancées pour les patients atteints d’un cancer. Ces nouvelles technologies comprennent l’édition génique, les vaccins contre le cancer et bien plus encore.

Ce que pensent les assureurs vie

Si vous n’êtes pas certain d’être admissible à l’assurance vie, voici certains des facteurs que les assureurs prennent en considération :

Type de cancer

Chaque cancer est différent, et certains types de cancer sont considérés comme mettant la vie en danger plus que d’autres. Par conséquent, les assureurs vie voudront savoir quel type de cancer vous avez.

Stade du cancer

Comme la détection précoce donne aux patients atteints d’un cancer une meilleure chance de vaincre la maladie, les assureurs voudront savoir à quel stade se trouve votre cancer.

Guéri ou en rémission

Les assureurs voudront savoir si votre cancer est guéri ou en rémission, et depuis combien de temps. S’il est en rémission, cela signifie que la maladie a cessé de se propager dans votre corps et si il est guéri, cela signifie que vous n’avez plus aucun cancer.

Antécédents familiaux

Ils voudront probablement aussi savoir si vous avez des antécédents familiaux de cancer. Ils peuvent indiquer la probabilité que vous contractiez la maladie, le type de cancer que vous pourriez contracter et sa gravité.

Alors, quand devriez-vous souscrire une assurance vie?

Si vous avez des antécédents familiaux de cancer, si vous êtes actuellement atteint du cancer ou si vous avez survécu à la maladie, cela peut avoir une incidence sur votre admissibilité à l’assurance vie :

Avant un diagnostic de cancer

Personne n’aime envisager la possibilité de recevoir un diagnostic de cancer, surtout quand on est jeune et en bonne santé. Même si vous avez des antécédents familiaux, ne pensez pas que votre demande de couverture sera automatiquement refusée. Vous pouvez présenter une proposition d’assurance vie à certains assureurs. Plus tôt vous la présenterez, plus grande sera la probabilité que vous y soyez admissible et moins vos primes seront élevées.

Après un diagnostic de cancer 

Les patients atteints d’un cancer peuvent souscrire une assurance vie temporaire et une assurance vie entière traditionnelles. La plupart des assureurs vous poseront plusieurs questions et vous demanderont de subir un examen médical. Cependant, dans certains cas, selon l’état de santé, les patients atteints d’un cancer pourraient voir leur couverture refusée par l’assureur.

La bonne nouvelle, c’est que certains assureurs offrent des options d’assurance vie sans exigence médicale, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’examens médicaux (pas d’aiguilles ou de liquide) et que vous pouvez quand même obtenir une couverture.

Survivants du cancer

Si vous pouvez montrer des antécédents de rétablissement, vous pourriez être admissible à l’assurance vie. Selon l’assureur, il se peut qu’on vous demande d’attendre de un à dix ans après votre dernier traitement avant d’être admissible à l’assurance vie.

Le fait de recevoir un diagnostic ou de vivre avec un cancer ne devrait pas vous empêcher de souscrire une assurance vie. L’assurance vie sans exigence médicale est une option pour les personnes difficiles à assurer et peut inclure une couverture contre le cancer.

L’assurance vie vous convient-elle?

De nombreux progrès ont été réalisés dans la recherche de nouvelles façons de détecter et de traiter le cancer. La SCC et sa campagne du mois de la jonquille continuent de faire des progrès dans la lutte contre cette maladie invalidante et d’attirer davantage l’attention sur elle.

Faire face à un diagnostic peut bouleverser votre monde. Assurez-vous que vos proches sont protégés financièrement en souscrivant une assurance vie.

Communiquez avec votre conseiller ou avec Plan de protection du Canada pour obtenir une soumission d’assurance vie sans obligation.
To learn more about Canada Protection Plan and our line of comprehensive No Medical and Simplified Issue life insurance solutions, call Broker Services at 1-877-796-9090 and we will be happy to assist you or put you in contact with Sales support in your region.

 Advisors, want to be in the know? Join our LinkedIn Group today!
Pour en savoir plus sur Plan de protection du Canada et sur sa gamme complète de solutions d’assurance vie sans exigence médicale et à émission simplifiée, communiquez avec les personnes-ressources des Services de courtage au 1 877 796-9090, qui seront heureuses de vous aider ou de vous mettre en contact avec l’un de nos soutiens aux ventes dans votre région.

 En tant que conseillers, vous voulez être au courant? Rejoignez notre groupe LinkedIn aujourd’hui !