fbpx
x
Calculateur de besoins en assurance Soumission rapide

4 conseils pour progresser financièrement dans la trentaine

By septembre 15, 2021 Blogue, Conseillers, News, Patriculiers
Young african adult paying off student loans and other debts

S’il y a une constante dans la trentaine, c’est le changement, que ce soit un changement d’emploi ou de carrière, l’achat d’une première habitation, ou encore l’arrivée d’un premier ou d’un troisième enfant. Vous avez peut-être même accompli les trois, mais ces jalons ont tous un point commun : ils impliquent une responsabilité financière.

Vous mesurez vos décisions financières un peu différemment maintenant que vous êtes dans la trentaine. Il est donc logique que vous ayez besoin d’une feuille de route différente pour garder le cap sur vos nouveaux objectifs. Ce plan financier devrait tenir compte de vos responsabilités actuelles et de vos obligations futures.

Voici quatre mesures judicieuses que vous pouvez prendre dans la trentaine pour vous placer en meilleure position financière à l’approche de la quarantaine.

1. Finissez de rembourser les prêts étudiants et les autres dettes

Le remboursement des grosses dettes, comme les prêts étudiants, le prêt auto, le solde des cartes de crédit et les autres dettes personnelles, contribuera beaucoup à vous rapprocher de vos objectifs financiers. Commencez par la dette dont le taux d’intérêt est le plus élevé, c’est-à-dire toute dette toxique, puis passez au reste.

La réduction de vos dettes vous permet d’avoir une plus grande marge de manœuvre dans votre budget, car vous disposez ainsi de plus d’argent pour votre épargne et vos objectifs de retraite.

Une fois que vous commencez à éliminer vos dettes, il est essentiel de les garder sous contrôle. Établissez un budget familial et tenez-vous-y de façon à payer la totalité du solde de votre carte de crédit chaque mois plutôt que seulement le montant minimum.

L’endettement peut être un lourd fardeau mental et émotionnel pour de nombreux Canadiens. Accordez la priorité à la réduction de vos dettes; la tranquillité d’esprit qui en résulte pourrait vous surprendre.

2. Constituez-vous un fonds d’urgence

Un fonds d’urgence est recommandé à tout âge, mais c’est essentiel à ce stade de votre vie compte tenu de vos responsabilités financières croissantes. Les habitations ont besoin d’être rénovées. Les animaux de compagnie tombent malades. Les voitures doivent être réparées. Vous devez avoir les fonds nécessaires en prévision des aléas de la vie. L’épargne vous évitera de puiser dans une marge de crédit ou d’accumuler des dettes pour payer les dépenses imprévues.

Vous avez peut-être commencé à vous constituer un fonds d’urgence dans la vingtaine. Cela dit, vous devriez vérifier s’il est suffisant pour couvrir vos dépenses actuelles. Il y a de fortes chances que votre revenu actuel soit plus élevé que dans la vingtaine et vous avez probablement plus d’obligations financières qu’il y a quelques années. Idéalement, votre fonds d’urgence devrait vous permettre de subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille pendant trois à six mois. Si cet objectif vous semble un peu stressant, n’oubliez pas que c’est un fonds d’urgence. Il devrait donc couvrir vos frais de subsistance essentiels, comme le logement, le transport, l’épicerie et le remboursement des prêts.

Peu importe le montant de votre fonds d’urgence, pensez à le conserver dans un compte d’épargne permettant un accès facile, comme un CELI, afin que l’argent soit accessible quand vous en avez besoin. Si l’argent est bloqué dans un instrument d’épargne comme un CPG, il ne sera pas d’une grande utilité.

3. Contribuez davantage à votre épargne-retraite

C’est la meilleure période pour commencer à épargner pour la retraite (si ce n’est pas déjà fait). L’ouverture d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est un bon point de départ. Un REER ne permet pas seulement d’épargner; il sert aussi d’abri fiscal. Ainsi, plus tôt vous commencez à y verser des cotisations, plus la période pendant laquelle votre argent peut fructifier en franchise d’impôt sera longue.

Faites virer automatiquement vos cotisations mensuelles à votre REER pour éviter la tentation d’utiliser l’argent pour autre chose. En le faisant maintenant, vous pourrez faire fructifier votre épargne pendant une période plus longue.

Vous pouvez aussi tirer parti de tout programme d’épargne-retraite ouvrant droit à une cotisation de contrepartie offert par votre employeur. Même si c’est un petit pourcentage, maximisez-le. C’est essentiellement de l’argent gratuit.

Vous vous demandez peut-être de quel montant vous aurez besoin à la retraite. Ce montant dépend de nombreux facteurs, comme votre lieu de résidence, votre situation financière et ce que vous prévoyez faire pendant votre retraite. Il existe plusieurs outils en ligne pratiques (comme le calculateur de retraite de Wealthsimple) qui permettent d’estimer le montant à épargner en vue de la retraite en fonction de votre revenu et de votre épargne actuelle. Profitez de ces outils pour établir vos objectifs d’épargne-retraite.

Ces objectifs évolueront avec l’âge, alors assurez-vous de les réévaluer de temps en temps pour voir si vous devez affecter un pourcentage plus (ou moins) élevé de votre revenu chaque mois.

4. Ajustez votre couverture d’assurance

Si vous n’avez pas souscrit d’assurance vie dans la vingtaine, vous pourriez envisager de le faire maintenant que vous avez la trentaine, surtout si vous avez un conjoint, des enfants ou d’autres personnes à votre charge que vous soutenez financièrement. Il peut sembler inconfortable de penser à l’assurance vie quand on est jeune et en bonne santé, mais c’est excellente période pour profiter des primes moins élevées tout en protégeant l’avenir financier des proches.

L’assurance vie n’est pas la seule couverture dont vous avez besoin. Que ce soit une assurance automobile, une assurance habitation, une assurance maladies graves ou une assurance soins médicaux et dentaires, il est essentiel de réévaluer périodiquement le montant de votre couverture pour déterminer s’il est suffisant compte tenu de votre situation. C’est aussi une excellente occasion pour déterminer si votre fournisseur d’assurance répond toujours à vos besoins. Le moment est peut-être venu de magasiner pour comparer les taux et trouver un contrat ou un fournisseur convenant à vos besoins, à votre budget et à vos attentes en matière de service. Certaines compagnies offrent des rabais si vous avez plusieurs produits d’assurance auprès d’elles.

De bonnes habitudes aujourd’hui pour un avenir plus fructueux

Vous avez beaucoup de responsabilités dans la trentaine; vous êtes dans une phase intermédiaire où vous devez en même temps vous établir dans la vie et planifier votre retraite. Si vous êtes un parent, vous donnez aussi l’exemple à vos jeunes enfants en leur montrant l’importance de faire attention aux dépenses et d’épargner – des leçons fondamentales qui les guideront toute leur vie! En adoptant de bonnes habitudes financières dès maintenant, vos objectifs vous sembleront plus concrets.

Une autre décision financière judicieuse dans la trentaine : la souscription d’une assurance vie! En souscrivant une couverture pendant que vous êtes jeune et en santé, vous pourrez bénéficier de taux avantageux et avoir l’esprit tranquille en sachant que vos proches sont protégés financièrement. Communiquez avec votre conseiller financier ou téléphonez à Plan de protection du Canada pour obtenir une soumission gratuite sans obligation.
Beanman
Plan de protection du Canada est un chef de file en assurance vie sans exigence médicale et à émission simplifiée au Canada. Notre mission est de fournir une protection fiable et un service compatissant d’un océan à l’autre avec une assurance vie, une assurance maladies graves et des produits connexes faciles à acheter. Notre gamme de produits croissante vous aidera à obtenir la couverture et la tranquillité d’esprit dont vous avez besoin pour vous assurer un meilleur avenir financier. Les produits de Plan de protection du Canada sont offerts par l’intermédiaire de plus de 25 000 conseillers en assurance indépendants partout au Canada.

Plan de protection du Canada ainsi que ses employés et ses conseillers ne fournissent pas de conseils fiscaux, juridiques ou comptables. Ce document a été préparé à titre informatif seulement. Il ne vise pas à fournir des conseils d’ordre fiscal, juridique ou comptable, et il ne doit pas être considéré comme tel. Vous devez consulter vos propres conseillers en fiscalité, en droit et en comptabilité avant d’effectuer toute transaction.

BLG473-0921FR

To learn more about Canada Protection Plan and our line of comprehensive No Medical and Simplified Issue life insurance solutions, call Broker Services at 1-877-796-9090 and we will be happy to assist you or put you in contact with Sales support in your region.

 Advisors, want to be in the know? Join our LinkedIn Group today!
Pour en savoir plus sur Plan de protection du Canada et sur sa gamme complète de solutions d’assurance vie sans exigence médicale et à émission simplifiée, communiquez avec les personnes-ressources des Services de courtage au 1 877 796-9090, qui seront heureuses de vous aider ou de vous mettre en contact avec l’un de nos soutiens aux ventes dans votre région.

 En tant que conseillers, vous voulez être au courant? Rejoignez notre groupe LinkedIn aujourd’hui !
Skip to content
x
Besoin d'aide?Appelez pour une soumission sans obligation.